La performance énergétique : une enveloppe et des équipements permettant de réduire les consommations d’énergie primaire.

L’ambiance thermique : une vigilance accrue pour ne pas être dégradée par la recherche de performances énergétiques, en été notamment…

La qualité d’Air : une optimisation fine de la ventilation en fonction de l’usage du bâtiment et du niveau de qualité d’air visé, en prenant compte de l’impact sanitaire des revêtements intérieurs et des traitements des bois. Les équipements et la démarche qualité sanitaire va permette une forte réduction de la diffusion des polluants chimiques et des virus dans l’air intérieur.

L’ambiance visuelle : bon niveau d’éclairement des espaces occupés par les usagers, et accès à la lumière du jour et aux vues vers l’extérieur dans les espaces principaux.

L’ambiance acoustique : étude de compatibilité du traitement de deux enjeux majeurs, recherche d’inertie et confort acoustique.

La facilité d’exploitation, d’entretien, de maintenance : optimisation du fonctionnement par les moyens donnés lors de la conception, avec information de l’ensemble des futurs occupants sur le fonctionnement de l’immeuble.

La qualité de la construction : vérification des aptitudes à l’emploi des matériaux, produits, systèmes utilisés (solidité de l’ouvrage, sécurité des personnes…).